3 idées d’innovation dans le domaine de l’eau

innovation dans le domaine de l'eau - rendre l'eau accessible

Chez AGEXIS, permettre l’accessibilité par le plus grand nombre à de l’eau de qualité est une préoccupation quotidienne. Une fois n’est pas coutume, nous vous présentons un sujet qui sort des sentiers battus. Nous abordons aujourd’hui les initiatives ingénieuses facilitant l’accès à l’eau potable des populations les plus déshéritées.

L’innovation dans le domaine de l’eau : le livre à boire

Le livre à boire est la traduction littérale de drinkable book, une invention créée par l’ONG Water is Life et des chercheurs américains. Cette invention permet de filtrer de l’eau souillée en éliminant 99,99% des bactéries comme E. Coli, le choléra ou encore la typhoïde.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, le livre est constitué de pages détachables qui jouent le rôle de filtre. Ces pages sont recouvertes de nanoparticules en argent dont les ions détruisent les colonies de bactéries présentes dans l’eau. Pour filtrer l’eau, il suffit de placer la page dans le bac fourni avec le livre et d’y verser l’eau – un peu comme le principe d’une cafetière classique.

Chaque filtre est réutilisable pour filtrer jusqu’à 100 litres d’eau, soit la consommation moyenne d’une personne pendant 30 jours. Ce drinkable book permet donc à un individu de filtrer son eau pendant 4 ans !

En outre, des messages éducatifs sont imprimés avec une encre alimentaire afin d’informer les populations sur les pratiques saines d’utilisation de l’eau.

L’avantage de ce livre est qu’il ne coûte qu’un dollar à produire, ce qui en fait le système de traitement de l’eau le moins cher du marché.

De notre point de vue, son accessibilité, sa praticité et son efficacité font du drinkable book la meilleure innovation dans le domaine de l’eau de cette dernière décennie !

Une innovation dans le domaine de l’eau toute simple, la WaterWheel

La corvée de l’eau est pour des millions d’êtres humains une tâche pénible qui demande beaucoup de temps. Pour de nombreux foyers pauvres, c’est parfois aussi la cause de la déscolarisation des enfants. Pour prendre la mesure de cette corvée de l’eau, il suffit de savoir que les femmes dans les pays en voie de développement passent jusqu’à 25% de leur temps à cette tâche !

Une idée toute simple et pourtant tellement efficace a été imaginée par l’association Wello : la WaterWheel, la roue à eau.

C’est un récipient d’une contenance de 45 litres en forme de roue. Une fois rempli, le récipient est incliné sur la tranche et peut être poussé ou tracté. Ainsi, une personne peut transporter de deux à cinq fois plus d’eau que par les moyens traditionnels de portage, gagnant un temps et des efforts considérables.

une innovation dans le domaine de l'eau : la waterwheel

Transformer les déjections humaines en eau potable

Il fallait oser, mais ils l’ont fait : imaginer un process pour transformer les déjections humaines en eau potable, en électricité et en cendres ! Et quel meilleur ambassadeur que d’avoir Bill Gates en personne pour promouvoir le projet ? Dans la vidéo ci-dessous, vous verrez le fondateur de Microsoft boire un verre de cette eau produite par cette machine incroyable.

L’Omni Processor est le nom de cette machine inventée par la société américaine Janicki Bioenergy. Elle est capable de produire en une journée, à partir 92.3m3 de déjections humaines, jusqu’à 86 000 litres d’eau, 250kW d’électricité et 1m3 de cendres réutilisables dans l’agriculture. L’eau produite répond aux normes sanitaires américaines et de l’OMS et les gaz émis sont filtrés pour répondre aux normes internationales.

Cette innovation dans le domaine de l’eau a toutefois un coût : 4 millions de dollars pour le S200, le plus grand modèle d’Omni Processor.

Si vous avez une idée de projet innovant, nous pouvons vous accompagner pour exécuter toutes les études nécessaires à sa réalisation. Contactez-nous dès aujourd’hui !